Single post

Il est où le bonheur, il est où ?


Il est où le bonheur, il est où ? Il est là, le bonheur, il est là… Alors, autant vous dire tout de suite : le bonheur est accessible à tout le monde ! Mais c’est un choix. On peut choisir de subir sa vie OU d’être connecté au flux de la Vie. Cela vous paraît un peu simpliste comme approche ? Et pourtant !

Nous avons toutes le choix de subir notre vie, de nous conformer aux exigences des autres, de nous adapter à ce que veut notre chef/fe, de nous aligner sur les croyances familiales, de nous mouler dans ce que nous imaginons être un rôle de mère parfaite ! Dans ce cas, vous allez endurer votre vie et peut-être même vous complaire dans ce rôle de victime. La question à vous poser est : imaginez-vous avoir des regrets au crépuscule de votre vie ?

Et puis, de l’autre côté, vous avez le choix de concevoir, imaginer et créer votre vie. Quels sont les avantages ? Ils sont nombreux : être libre, se sentir utile, être alignée avec ses envies, éprouver de la joie au quotidien, écouter son intuition, définir ses valeurs et ses besoins, semer des graines, attendre un peu et récolter les fruits…

Selon Bronnie Ware*, les plus grands regrets des personnes en fin de vie sont : « j’aurais aimé vivre mes rêves », « vivre ma vie et pas celle des autres », « consacrer moins de temps au travail », « exprimer plus mes sentiments », « rester en contact avec mes amis », « m’autoriser à être plus heureux »… Elle conclut en disant : « Beaucoup ne se rendent pas compte avant les derniers instants que le bonheur est un choix ! »

Alors, après quoi est-ce que nous courrons ? Après des besoins NON importants, mais que nous considérons comme urgents. Des exemples ? Changer de téléphone portable, lorgner sur ce nouveau petit chemisier, remplacer son canapé, trouver une activité pour le weekend, acheter un bien immobilier ou une nouvelle voiture, planifier ses prochaines vacances, etc.

Il est bon de savoir que nos besoins fondamentaux sont essentiels, mais NON urgents ! Quels sont les besoins fondamentaux ? Selon la pyramide de Maslow, ce sont : des besoins physiologiques, des besoins de sécurité et de protection, des besoins d’amour et d’appartenance à un groupe social, des besoins d’estime de soi et des besoins d’auto-expression ou d’autoréalisation.

Concrètement, les miens sont : être en bonne santé, remplir ma mission de vie, vivre selon mes valeurs, aider les autres, etc. Et quels sont VOS besoins fondamentaux ?

Prenez le temps de vous poser, de faire un point de situation, de définir vos valeurs, de construire vos objectifs de vie… Essayez de prendre du recul par rapport à votre situation ; essayez de voir pourquoi vous avez pris le chemin sur lequel vous êtes ; définissez ce qui vous rend heureuse ! C’est la clé…

La bonne nouvelle, c’est que c’est vraiment fun à faire ! Vous ne pourrez rayonner que si vous faites des choses qui vous rendent heureuse ! Arriver à lâcher prise, mettre les bonnes priorités dans son existence, suivre le flux de la Vie et ouvrir le champ des possibles permet de VIVRE pleinement heureuse !

 

*Bronnie Ware, une infirmière australienne qui a accompagné de nombreuses personnes en fin de vie et qui a répertorié leurs plus grands regrets.